L’un des outils modernes les plus polyvalents est la scie à chaîne, qui est toujours présente, que ce soit pour abattre, ébrancher, couper ou élaguer des arbres, pour couper des coupe-feu afin d’éteindre des feux de forêt, pour couper de la glace ou du ciment, pour ramasser du bois de chauffage ou même dans les mains du méchant en service dans un film d’horreur. Cela indique qu’en plus de savoir comment l’utiliser, vous devez être extrêmement prudent pour éviter les accidents, comme sa conception de scie avec une série de dents attachées à une chaîne Cet article servira donc d’introduction aux tronçonneuses pour tout utilisateur potentiel qui envisage d’en acheter et d’en utiliser pour la première fois, et pourquoi pas pour les utilisateurs plus expérimentés également.

Les premières tronçonneuses

Bien que cet outil soit aujourd’hui un pilier de l’industrie du bois, cela n’a pas toujours été le cas, car ses origines remontent au milieu du XIXe siècle, dans le domaine de la médecine. C’est à cette époque qu’un médecin allemand a mis au point une scie à os qui utilisait une chaîne dentée capable de se déplacer autour d’une lame de guidage au moyen d’une manivelle.Ce n’est qu’au début du XXe siècle qu’une scie à chaîne sans fin a été brevetée aux États-Unis pour couper des séquoias géants. Il n’a pas fallu longtemps pour que cette tâche soit facilitée par l’introduction de modèles dits portables, mais il s’agissait encore de machines lourdes et encombrantes qui devaient être utilisées par deux travailleurs.

En 1927, les premières tronçonneuses à moteur à essence produites en série sont apparues, mais c’est précisément la Seconde Guerre mondiale qui a apporté de nombreux progrès dans la technologie des moteurs et des pièces en aluminium, permettant ainsi de fabriquer des tronçonneuses plus légères pouvant être manipulées par une seule personne. Depuis lors, les tronçonneuses ont remplacé les scies traditionnelles dans l’industrie du bois, ainsi que pour un usage personnel. Des petits taille-haies aux grandes scies à chaîne pour bûcherons, peu d’outils électriques ont eu un tel impact, tant industriel que culturel, que la scie à chaîne.

Qu’est-ce qu’une tronçonneuse ?

C’est un outil puissant et efficace pour couper principalement des arbres et des branches. Il est actionné par un moteur qui alimente une chaîne métallique, entraînée par un embrayage centrifuge, qui se déplace à grande vitesse autour d’une rainure du guide-chaîne de la scie. Lorsque la chaîne en mouvement entre en contact avec le bois, ses dents acérées glissent sur la surface et coupent le bois. La chaîne ne peut être protégée, c’est pourquoi elle est un outil très dangereux.